[Parole d’expert] Face à la pénurie de compétences, osez créer vos propres talents !

Fadil Darani
Sur un marché du travail en tension, 1 employeur sur 4 dit éprouver davantage de difficultés à recruter en 2018 que l’an passé. En cause : l’inadéquation entre les besoins des entreprises et les profils des candidats. La solution existe pourtant : la formation professionnelle, qui n’est pas réservée aux collaborateurs déjà en poste. Au contraire, certains dispositifs spécifiques constituent un moyen efficace de recruter des talents dont les compétences viendront soutenir le développement des organisation

Explications avec Fadil Darani, responsable de l’Offre « Passerelle des Talents » chez FuturSkill, expert en transformation des compétences au sein de ManpowerGroup.

La grande étude menée par ManpowerGroup dans 43 pays l’atteste : en 2018, la pénurie des talents atteint un niveau record au niveau mondial depuis 12 ans. Pour les entreprises, il ne suffit plus d’identifier le bon profil : il faut s’assurer de l’adéquation entre un talent et un poste, mais aussi entre une personnalité et une culture d’entreprise. Face à ces nouveaux défis qui peuvent brider la performance, FuturSkill, expert en transformation des compétences, accompagne les organisations avec des solutions de formation innovantes, dont la « Passerelle des Talents ».

Ce dispositif, destiné à des publics éloignés de l’emploi, constitue une approche sur-mesure de sélection, de formation et d’accompagnement des futurs collaborateurs. Fadil Darani, responsable de cette offre chez FuturSkill, analyse les enjeux auxquels les entreprises sont confrontées et explique ce qui fait de la « Passerelle des Talents » un tremplin vers l’emploi durable et une intégration réussie.

Selon une étude récente de ManpowerGroup, les employeurs font face à des difficultés persistantes pour recruter, malgré un taux de chômage qui se maintient en France au-dessus des 9%.

Comment expliquer ce paradoxe ?

Fadil Darani. Cette situation, qui n’est pas nouvelle, tend toutefois à se renforcer dans certains métiers, secteurs et bassins d’emploi. Souvent évoquée, l’inadéquation entre les compétences acquises lors de la formation initiale et les besoins des entreprises n’est pas l’unique facteur à prendre en compte. Il faut ajouter :

  • Une croissance et/ou une transformation significative des besoins en compétences sous l’effet de la révolution numérique et des départs à la retraite, comme on le constate dans le secteur de l’IT et de l’industrie.
  • Un déficit d’attractivité de certains métiers, dont ceux de la vente et de la relation client, ce qui occasionne des difficultés supplémentaires à recruter et à fidéliser.

Le résultat est que l’on a, d’un côté, des profils à potentiels qui restent éloignés de l’emploi et, de l’autre, des entreprises qui n’arrivent pas à pourvoir leurs postes. Le recrutement est donc devenu un enjeu de business majeur, car la pénurie de certaines compétences clés a pour effet de freiner la croissance et le développement. Sans parler du coût associé à un recrutement raté !

Comment accompagner les personnes éloignées de l’emploi dans une démarche de formation et de montée en compétences performante ?

Fadil Darani. Il faut bien comprendre la nature des deux transitions qu’implique un tel parcours : les individus accompagnés vont passer du statut de « demandeur d’emploi » à « apprenant », avant de devenir « collaborateur » dans une nouvelle structure. La conviction de FuturSkill, c’est que l’accompagnement doit être déployé depuis la sélection et l’entrée en formation, jusqu’à l’intégration. C’est la philosophie de notre dispositif « Passerelle des Talents ». Nos convictions pédagogiques vont dans le même sens : un dispositif de formation ne doit plus reposer uniquement sur les compétences techniques. Ce qui garantit une intégration pérenne, c’est un assemblage réussi de savoir-faire ET de savoir-être.

En quoi la « Passerelle des Talents » se distingue-t-elle de la préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POE I) ?

 Fadil Darani. La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POE I) est un dispositif de financement qui couvre tout ou partie d’une formation menant à une embauche. La « Passerelle des Talents » peut s’appuyer sur ce dispositif, mais pas exclusivement ! Il existe de nombreuses sources de financement, notamment en région. Mobiliser ces financements, c’est le rôle des experts en ingénierie financière de FuturSkill. Par ailleurs, la singularité de notre dispositif tient à l’exigence de sa phase de sélection et d’évaluation : en l’absence d’expérience liée au poste à pourvoir, nous identifions des potentiels capables de monter en compétences et d’adhérer au projet de l’entreprise qui recrute.

Comment la « Passerelle des Talents » fonctionne-t-elle ?

Fadil Darani. La « Passerelle des Talents » se distingue par un accompagnement individualisé, souple et complet, en cinq étapes clés :

  • Etude, analyse et définition des besoins en compétences et des métiers cibles
  • Sourcing sur-mesure
  • Sélection des meilleurs potentiels
  • Développement des compétences
  • Intégration des candidats dans l’entreprise

Pour la phase de sélection des candidats, FuturSkill s’appuie sur l’expertise de Manpower ainsi que sur sa propre expertise en matière d’assessment. Vient ensuite le cœur de la période de formation, qui mêle les dimensions « métier » et « performance » : travailler en équipe, s’adapter au changement, adopter la bonne posture professionnelle… tout est mis en œuvre pour garantir l’efficacité du dispositif, notamment grâce à l’accompagnement d’un chef de projet FuturSkill dédié et à des périodes d’immersion dans l’entreprise.

Quels résultats les entreprises peuvent-elles attendre ?

Fadil Darani. Le taux de réussite dépasse les 90%, pour les apprenants qui vont au bout du parcours. Chez 3média, une entreprise que FuturSkill a accompagnée, le taux de réussite avoisine même les 100% ! 18 mois après l’intégration au sein, le taux de maintien dans l’emploi des collaborateurs ayant bénéficié de la « Passerelle des Talents », est excellent ! Nous avons même constaté que plusieurs profils sont désormais considérés comme des hauts potentiels.

Que va changer la réforme de la formation professionnelle ?

Fadil Darani. Une des grandes forces de la « Passerelle des Talents » est d’être particulièrement souple. Le dispositif peut reposer sur une diversité de financements et être déployé selon une grande variété de modalités, dont les contrats de professionnalisation. Avec la réforme, l’un des enjeux sera de capter les ressources dédiées à ces dispositifs, notamment auprès des conseils régionaux dont le pouvoir décisionnel va être considérablement accru. C’est donc une excellente nouvelle, mais qui ne va pas sans une dose de complexité liée aux nouvelles démarches à entreprendre ! Nous travaillons d’ailleurs avec la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP) pour faire remonter les attentes des professionnels auprès du gouvernement.

La réforme va également permettre de concentrer les efforts sur des zones prioritaires ainsi que sur des profils peu ou pas diplômés. L’expertise que nous avons développée auprès de ces publics nous positionne en première ligne pour faire de la montée en compétences et de l’emploi pérenne un objectif atteignable pour le plus grand nombre.

Vous souhaitez en savoir plus sur la "Passerelle des talents"?

Nos dernières actualités

Actualité

[Parole d’expert] A l’ère du digital, votre stratégie de formation pourrait-elle être plus efficiente ?

Pour rendre l’apprentissage à la fois plus efficace et plus pérenne, les acteurs de la formation rivalisent de créativité. Toujours plus innovantes, les nouvelles solutions inondent le marché, avec des technologies prometteuses : réalité virtuelle ou augmentée, chatbots, intelligence artificielle… Pour les entreprises, il faut désormais faire le bon choix parmi une multitude de modalités pédagogiques disponibles. Mais attention à ne pas perdre de vue l’alignement de sa stratégie formation avec les enjeux business de son entreprise !

Prochain événement

circle
Événement

Learn'Innov 2018

Pour la 1ère année, FuturSkill sera présent au Learning Genius Showcase (Learn'innov) pour pitcher sur #SkillLearning et #SyfadisExperience. Rendez-vous le vendredi 14 décembre prochain à Paris.

Accédez à la Newsroom